Loading...
Professionnel

5 façons de créer un environnement de travail positif

 

Pour tirer le meilleur parti de vos employés, vous devez créer un environnement de travail positif pour toute l’équipe. Lorsque les gens se sentent encouragés, acceptés et heureux, ils sont plus motivés et plus performants. N’est-ce pas une belle formule ?

Oui, cela prend du temps sur votre journée, mais le processus de création d’un lieu de travail joyeux apporte un sens à votre travail et se traduit par des performances dévouées. De plus, les managers ont la responsabilité de nourrir leur équipe, et pas seulement de produire d’excellents résultats de projet, quel qu’en soit le coût. Tous à bord ?

Voici cinq conseils pour créer un environnement de travail positif pour votre équipe :

 

1. Engagez un dialogue significatif (en personne)

Lorsque vous faites l’effort de vous connecter avec les membres de votre équipe en personne – individuellement et en groupe – vous établissez une position de bienveillance qui motive les individus de toutes sortes de façons folles et bonnes. Il est facile d’envoyer de courts messages par courriel et de se fier à ces petits échanges pour l’essentiel de votre communication. Vous pouvez aussi vous concentrer sur ce qui doit être fait ensuite et oublier de prendre une respiration, de regarder autour de vous et d’apprendre à connaître vos employés. Ne tombez pas dans cette ornière. Au lieu de cela, demandez aux membres de votre équipe quels sont leurs objectifs immédiats et leurs intérêts en matière de projets, ainsi que leurs objectifs de carrière. assistante sociale

Aussi, rappelez-vous : Nous sommes tous humains, et la plupart des humains répondent bien à la vraie chose – une communication en personne qui dit ” vous comptez “.

 

2. Montrez votre appréciation

L’une des plus grandes plaintes des employés est qu’ils ne se sentent pas appréciés. Dès que quelqu’un nous dit “beau travail” ou “vous avez fait la différence sur ce projet”, nous avons l’impression d’être importants, ce qui donne un sens à notre travail. Si vous n’êtes pas tellement enclin à distribuer des étoiles d’or verbales, un endroit facile pour commencer est un simple “merci”.  voir cet article

L’étape suivante consiste à donner une appréciation significative. Enfilez les high-fives et les “nice jobs” avec une image plus détaillée derrière votre reconnaissance. De cette façon, vos employés peuvent comprendre ce qu’ils font de bien, et en faire davantage. De plus, des félicitations détaillées montrent que vous êtes attentif et que vous ne lancez pas des phrases creuses. Lorsque les gens ont l’impression de faire du bon travail, ils veulent se montrer encore plus à la hauteur.

 

3. Écouter les idées de chacun

Votre équipe entière a de grandes idées. Ils sont dans les tranchées toute la journée, apportant leur propre expérience et perspectives à la partie du projet sur laquelle ils se concentrent. Par exemple, s’il existe un moyen de rendre les feuilles de calcul plus efficaces ou les appels téléphoniques plus productifs, les membres de l’équipe savent comment faire. Il est tentant de s’en tenir au protocole parce que vous savez que cela fonctionne bien. Mais de nos jours, le monde évolue si vite que personne ne peut se permettre de rester trop longtemps dans un statu quo. Au lieu de cela, mettez en place une politique d’écoute des nouvelles idées (vous pourriez également structurer des périodes de temps appropriées pour cela), et cela montrera à chacun qu’il est un élément précieux de l’équipe. Donnez aux bonnes idées un essai ; vous ne savez jamais ce qui pourrait se passer – à part que l’équipe devient plus investie dans son travail et dans le résultat du projet, pour commencer.

 

4. Faites confiance aux membres de votre équipe

Cette règle est plus difficile à mettre en pratique pour certains plus que pour d’autres. Essayez donc de partir par défaut du principe que votre équipe est composée de travailleurs adultes, responsables et compétents, qui n’ont pas besoin d’être traités comme des enfants. (En fin de compte, les gens agissent de la manière dont ils sont traités). En termes d’action, cela signifie que lorsque vous déléguez, lâchez vraiment prise et laissez la personne s’approprier la tâche que vous lui avez confiée. Vous pouvez également communiquer la confiance en demandant aux membres de l’équipe de prendre des décisions pour leur partie du projet, comme:

  • Suggérer quand et si les réunions devraient avoir lieu
  • Anticiper les barrages routiers et les communiquer au groupe
  • Assumer que votre équipe veut le meilleur pour le projet. Et si vous sentez les prémices d’un juju négatif, invitez des discussions sur la politique du bureau ; voyez ce que la majorité en pense.

5. Soyez spontané et amusez-vous un peu

Tout le monde veut s’amuser au travail – même si chacun définit le terme ” amusement ” un peu différemment. Néanmoins, si vous parvenez à mettre en pratique les quatre conseils précédents, l’amusement, c’est-à-dire le sentiment d’être heureux et de pouvoir être soi-même au travail, deviendra une partie plus naturelle du travail de chacun. L’amusement survient lorsque  les gens se sentent bien connectés avec une équipe où il y a un respect mutuel, une communication ouverte, l’acceptation de qui sont les gens et où tout le monde collabore et travaille vers le même objectif. Lorsque les équipes travaillent bien ensemble, il est plus facile d’être spontané et de s’amuser – qu’il s’agisse d’une soirée Football Friday de dernière minute après le lancement d’un projet, ou d’une brève pause dans l’après-midi pour raconter des histoires et rire un peu sur des sujets qui n’ont rien à voir avec le travail.

Parfois, nous avons tous besoin d’une pause dans le sérieux des affaires.

Et n’oubliez pas – que vous soyez chef d’équipe ou membre de l’équipe, tout le monde joue un rôle en contribuant à votre environnement de travail.